Vous êtes ici : Accueil > Actualités > L'art de la rupture, les conseils de votre psychologue à Paris 18

L'art de la rupture, les conseils de votre psychologue à Paris 18

Le 06 juin 2024
L'art de la rupture, les conseils de votre psychologue à Paris 18
Ces histoires d'amour qui ont une fin... On ne peut se séparer sans souffrir, mais la rancune et la haine ne sont pas nécessaires. Comment une thérapie de couple peut vous aider à vous séparer (et quelquefois à vous retrouver).

Se séparer sans se déchirer

Psychologue clinicienne et sexologue à Paris, près de Montmartre, J'ai récemment été interviewée pour un dossier "L'art de la rupture" paru dans le Nouvel Obs du 30 mai 2024. Je remercie Renée Greusard pour cette interview.

La vie de couple n'est pas toujours un bonheur de chaque instant, elle demande de l'attention, de l'imagination, de la patience, etc., disons-le, des efforts. Quelquefois, voire souvent dans notre société, l'amour ne dure pas toute la vie. Contrairement aux mariages de nos ancêtres, nos vies de couple ont souvent une durée limitée. Après quelques mois, ou de nombreuses années, peut survenir la rupture. C'est une épreuve, en particulier lorsque des enfants subissent les conséquences de la séparation.

Certains pensent à une thérapie de couple pour mieux vivre ensemble, moins souvent pour mieux se séparer.

Le couple et l'amour

Le mariage traditionnel s'étayait sur une communauté d'intérêt, en plus de l'amour. L'amour conjugal était souvent dépourvu de passion, ne serait-ce qu'en raison du caractère éphémère de celle-ci. La rupture était condamnée par la société, et ne pouvait intervenir que dans des cas graves.

Notre société valorise au contraire la passion, et juge plutôt défavorablement les couples fondés sur une communauté d'intérêt, même si celle-ci n'est pour ainsi dire jamais absente.

D'une certaine manière, on se sépare comme autrefois lorsque le contrat n'est pas rempli : on divorçait pour faute, lorsque les conditions de la vie conjugale n'étaient pas respectées, la liste des fautes variant selon les époques (l'adultère étant moins condamné pour les hommes que pour les femmes). On se sépare aujourd'hui quand on n'aime plus assez ou qu'on ne se sent plus assez aimé. D'autres griefs peuvent bien sûr aggraver cette frustration. Malheureusement, il suffit que l'un des membres du couple ressente cette fin de l'amour pour que la séparation soit envisagée, et parfois brutalement imposée.

La thérapie de couple

C'est alors le moment où certains décident de commencer une thérapie de couple, le plus souvent pour se donner une chance. Parfois, c'est aussi pour aider l'autre à accepter la séparation. Enfin, d'autres couples veulent apaiser leurs conflits, mieux se séparer pour, par exemple, vivre leur parentalité dans les meilleures conditions. Nous connaissons tous des couples qui se sont déchirés, qui se sont disputés les enfants, dont le divorce a duré des années. Certains veulent s'épargner ces conflits interminables et désastreux pour les enfants. L'un des moyens pour atteindre cet objectif est de consulter un psychologue pour une thérapie de couple. https://www.psychologue-verroust.com/therapie-couple.php

Déroulement de la thérapie

Au cours de la thérapie, en faisant le récit de l'histoire du couple, on pourra revenir sur ses débuts, sur ce que les deux partenaires ont partagé, et sur les frustrations qui les ont peut-être séparés. Pour pouvoir pardonner à l'autre ses erreurs, chacun devra dépasser ses frustrations, prendre conscience de sa part de responsabilité dans le fonctionnement de leur couple, mais aussi des efforts, même inefficaces, que chacun a pu faire. Il s'agit avant tout de ne pas s'enfermer dans les rôles de victime et de bourreau (ni de sauveur !).

Il n'est pas facile de rester bienveillant lorsque l'on souffre, et la souffrance n'est jamais absente, y compris chez celui qui est à l'origine de la séparation.

Une thérapie de couple aide à dépasser le possible sentiment de trahison, à vouloir que la fin de l'amour ne soit pas la fin du monde, et à ne pas laisser la rancune effacer l'affection. Elle veut permettre à chacun de reprendre sa vie sans renier son passé, en préservant le couple parental, s'il existe, et en conservant, pour ceux qui le souhaitent, des liens d'amitié.

Votre couple est en souffrance ?

Vous avez l'impression que votre couple est en danger ? L'un de vous, ou les deux, envisage une séparation ? Vous pensez à une thérapie de couple ?

Vous pouvez prendre rendez-vous pour une première séance, soit sur Doctolib, soit en me téléphonant le matin, entre 9 heures et midi.  Les thérapies de couple sont des thérapies brèves, et se déroulent en quelques séances seulement. Comme il est parfois compliqué de se libérer pour une heure et demi (durée de la séance environ 1h15), je peux proposer, mais uniquement pour les rendez-vous pris au téléphone, des horaires en soirée (20 heures) ou le samedi après-midi.

Vous êtes intéressé par le dossier "L'art de la rupture" ?

https://www.nouvelobs.com/societe/20240529.OBS89031/ces-couples-qui-se-separent-en-toute-amitie-c-est-toujours-mon-meilleur-coequipier-de-vie.html

https://www.nouvelobs.com/societe/20240530.OBS89057/dans-une-rupture-on-perd-des-organes-dialogue-entre-les-philosophes-claire-marin-et-fabienne-brugere.html

https://www.nouvelobs.com/societe/20240529.OBS89041/l-art-de-la-rupture-notre-bande-son-ideale.html