Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Café-psycho : jeudi 17 mai 2018 : La frustration

Café-psycho : jeudi 17 mai 2018 : La frustration

Le 07 mai 2018
Café-psycho : jeudi 17 mai 2018 : La frustration
La frustration se situe là où se croisent les désirs et les interdits, la pulsion et la société, le principe de plaisir et le principe de réalité. Pouvons-nous gérer nos frustrations ?

Exceptionnellement, le Café-psycho se tiendra le troisième jeudi, car le deuxième est férié.

Rendez-vous à 19 heures au Café Falstaff, place de la Bastille, 75011 Paris (salle Aurore).

J'avais initialement prévu d'inviter la sexologue Nadia El Bouga, auteure de La sexualité dévoilée, afin de de débattre du thème Sexualité et religion. Après avoir repoussé le café-psycho d'une semaine, car il tombait le jour de l'Ascension, je suis contrainte de choisir un autre thème, pour cause de ramadan ! La rencontre avec Nadia El Bouga est donc remise au mois de septembre. Un thème s'imposait donc :
La frustration

Pour le Larousse, la frustration est "l'état de quelqu'un qui est frustré, empêché d'atteindre un but ou de réaliser un désir." Frustrer, c'est "priver quelqu'un d'un bien, d'un avantage dont il croyait pouvoir disposer, qu'il pensait posséder." Ou bien, "décevoir quelqu'un, le tromper, ne pas répondre à son attente." La frustration semble donc bien être une émotion désagréable. Quels sont les moyens pour éviter de se sentir frustré ? Faut-il céder à tous nos désirs, toutes nos envies ? Ou s'en détacher comme le préconiseraient certaines religions ou philosophies ? Comment faire, au quotidien, avec nos frustrations et avec celles de nos proches ? Comment la psychothérapie nous apprend-elle à gérer cette émotion ?

Entrée libre, prix de la consommation. Par courtoisie pour le Café qui nous accueille gracieusement, merci de prendre une consommation.

Documents associés à cette actualité : la-frustration-170718.pdf

 

Texte en attente texte en attente texte en attente texte en attente texte en attente texte en attente texte en attente texte en attente texte en attente texte en attente texte en attente texte en attente texte en attente texte en attente texte en attente texte en attente texte en attente texte en attente texte en attente texte en attente texte en attente