Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Prochain Café-Psycho

Prochain Café-Psycho

Le 03 juin 2016
Pas de Café-Psycho en août ! En septembre : "Nourritures"
Le prochain Café-Psycho se réunira le jeudi 8 septembre. Me contacter pour toutes informations complémentaires et inscription.

Nourritures

"Qu'est-ce qu'on mange ?"

"En France, l’alimentation occupe chaque jour 2 h 22 en moyenne en 2010 dans nos emplois du temps." http://www.insee.fr/fr/themes/document.asp?ref_id=ip1417

"Depuis 1960, le panier alimentaire pèse de moins en moins lourd dans le budget des Français. Les ménages ont consacré 232 milliards d'euros à leur budget «alimentation» en 2014, à domicile ou hors domicile, soit 3600 euros en moyenne par habitant, selon une note de l'Insee publiée ce vendredi. Concrètement, ces dépenses pèsent pour 20,4% de leur consommation globale, contre 34,6% en 1960. Il y a 50 ans, l'alimentation était d'ailleurs le principal poste de dépense des ménages. " (http://www.lefigaro.fr/conso/2015/10/09/05007-20151009ARTFIG00010-l-alimentaire-pese-de-moins-en-moins-lourd-dans-votre-budget.php"

Préoccupation quotidienne, poste budgétaire, la nourriture n'est pas que cela. La nourriture renvoie au plaisir et à la gastronomie, et par là à une esthétique ou à une éthique, à l'ascèse ou au régime, aux excès et aux manques, aux troubles du comportement alimentaire, hyperphagie, boulimie, mais aussi anorexie. Elle évoque les dégoûts et les tabous, ce que nous mangeons, ou ne mangeons pas.

Les historiens, les philosophes, les écrivains, les cinéastes, et pas seulement les médecins ou les nutritionnistes s'intéressent à la nourriture. Et toutes les nourritures ne passent pas par l'estomac ! http://www.franceculture.fr/emissions/les-nouveaux-chemins-de-la-connaissance/la-philosophie-par-le-menu

Je n'aurai pas toutes les réponses, mais nous aurons tous beaucoup de questions !

Entrée libre, prix de la consommation. Par courtoisie pour le Café qui nous accueille gracieusement, merci de prendre une consommation.
 

Texte en attente texte en attente texte en attente texte en attente texte en attente texte en attente texte en attente texte en attente texte en attente texte en attente texte en attente texte en attente texte en attente texte en attente texte en attente texte en attente texte en attente texte en attente texte en attente texte en attente texte en attente