Grossesse et angoisse : consulter un psychologue à Paris 18e

Pourquoi consulter un psychologue quand on est enceinte ?

Toutes les femmes pendant leur grossesse sont susceptibles d’éprouver de l’angoisse à un moment ou à un autre. L’angoisse peut porter sur elles-mêmes, leur corps, les transformations corporelles, la douleur, l’accouchement, la mort... ou sur leur bébé, sa santé, les relations qu’elles pourront avoir avec lui, etc. Leurs relations de couple peuvent aussi être modifiées par la grossesse et la parentalité.
La grossesse est aussi responsable d’une certaine malléabilité du psychisme, laquelle autorise des remaniements profonds permettant d’accueillir l’enfant dans les meilleures conditions. Cette malléabilité aide aussi le psychothérapeute à travailler en profondeur sur les émotions, les affects qui interviennent pendant la grossesse et dans les mois qui suivent. Ce travail contribue à une meilleure prévention des problèmes relationnels pouvant survenir plus tard avec l’enfant, en relation avec le trans-générationnel (ce qui se transmet de génération en génération, comme les secrets de famille).

Pourquoi l’hypnose pendant la grossesse ?

L’état de bien-être corporel induit par l’hypnose permet une détente profonde et par là-même, la diminution du stress.
Les femmes auront plus confiance en elles, seront plus à l’aise dans leur corps. La prise de médicaments étant souvent contre-indiquée, l’hypnose permet de soulager naturellement certains symptômes physiques, en plus de l’anxiété et du stress.
Faut-il rappeler que le stress prolongé pendant la grossesse peut avoir un effet sur le foetus, le cortisol secrété traversant la barrière placentaire. En cas de stress important, il semble donc nécessaire de prévenir les effets secondaires de celui-ci sur le bébé.

Pour quelles raisons consulter un psychologue ?

Dans toutes les situations où la grossesse est difficile : soit difficile à obtenir, soit mal vécue, quelles qu’en soient les raisons, et après la grossesse, lorsque la maman (dépression du post-partum par exemple) ou le bébé ne vont pas bien. Il est parfois difficile dans ces cas-là d’obtenir de son entourage l’attention nécessaire, et l’écoute du psychologue peut être un soutien. Je peux aussi proposer l’hypnose pour soulager certains symptômes physiques, et répondre à vos questions en matière de sexualité pendant et après la grossesse.
L’hypnose s’adresse aussi aux femmes ayant un passé obstétrical traumatique ou à celles qui vivent mal une grossesse qui déforme leur corps. Les femmes qui suivent un traitement pour la stérilité bénéficient aussi de l’hypnose, grâce à un travail sur les émotions négatives : angoisse, culpabilité, peur de l’échec...

Contactez-moi

Consultez également

 

Texte en attente texte en attente texte en attente texte en attente texte en attente texte en attente texte en attente texte en attente texte en attente texte en attente texte en attente texte en attente texte en attente texte en attente texte en attente texte en attente texte en attente texte en attente texte en attente texte en attente texte en attente